L'état-civil en Tunisie

L'état civil consulaire est consultable aux Archives Diplomatiques pour les années 1781 à 1907, mais ne concerne que les Français, dont quelques grands négociants juifs. L'état civil indigène, instauré pour tous les Tunisiens en 1886 mais très incomplet jusqu'en 1908, est également consultable aux Archives Diplomatiques. Dans les deux cas, la base BECANE du CGJ (réservée aux adhérents) est d'un accès plus simple.

BECANE 2.00 - Mode d'emploi

La base de données BECANE (Base de Relevés d'Etat Civil Afrique du Nord Etendue) a été constituée par photographie, relevé et indexation de documents d'archives provenant de diverses administrations, dont en particulier les Archives du Ministère des Affaires Etrangères, et les Archives de l'Etat de Florence. Ces opérations ont été menées par des bénévoles du Cercle de Généalogie Juive. L'accès à BECANE est soumis à autorisation.

Registres matrimoniaux de la communauté juive portugaise de Tunis

Alain Nedjar et Gilles Boulu ont découvert deux registres renfermant les contrats de mariage de la communauté juive tunisienne d’origine livournaise, communément appelée Grana. Ces deux registres viennent compléter la série qui comportait à l’origine 10 registres s’étalant de 1754 à 1917. Il s’agit des volumes 3 (1812-1844) et 6 (1872-1881) contenant respectivement 434 et 264 Ketûbbot.

Cet ouvrage est en vente dans notre boutique.