Bulgarie (AIU)

24/07/2021 ----- Présentation en cours de rédaction -----

CONTEXTE

Le Cercle de Généalogie Juive a entrepris l’indexation des Archives historiques (1860-1940) de l’Alliance Israélite Universelle (A.I.U.), avec l’accord et la collaboration de cette dernière.

Jusqu’au traité de San Stefano en 1878 la Bulgarie fait partie de l'Empire ottoman. Le Congrès de Berlin crée deux petites principautés bulgares qui, malgré les réticences des puissances occidentales, parviennent à s'unir en 1885 en un royaume qui fait reconnaître son indépendance en 1908 (cf. WikiPédia).

 

Source: 

Alliance Israélite Universelle

Auteur(s): 

Bénévoles du CGJ

Nombre d'enregistrements: 

589

 

Le Cercle de Généalogie Juive a entrepris l’indexation des Archives historiques (1860-1940) de l’Alliance Israélite Universelle (A.I.U.), avec l’accord et la collaboration de cette dernière.

Il y avait, à la veille de la guerre de 1914, 183 écoles réparties dans 90 villes : en Afrique du Nord, dans l’Empire ottoman et les Balkans, au Moyen-Orient ce qui donne une idée de l’importante masse de documents que nous avons devant nous ; il s’agit principalement de lettres et de rapports adressés par les professeurs des écoles au Comité central de l’Alliance à Paris.

Nous avons commencé cet important travail en commençant, sauf exception, par les archives antérieures à 1914 ; et, bien entendu, la mise en place sur le site ne peut être que progressive. Nous allons voir apparaître dans les différentes communautés des listes d’élèves, d’apprentis, mais aussi des listes de notables, des donateurs et de personnes secourues, ce qui sera d’une grande utilité pour les chercheurs.

ÉCOLES DE L'A.I.U. EN BULGARIE

L'A.I.U. crée 17 écoles de garçons et de filles en Bulgarie :

  •     Une école primaire de filles à Bourgas en 1896
  •     Une école primaire de garçons (dès 1870) puis une école primaire de filles (en 1874) à Choumla
  •     Une école primaire de garçons (en 1881) puis une école primaire de filles (en 1885) à Phillipopoli
  •     Une école primaire de garçons (en 1879) puis une école primaire de filles (en 1885) à Roustchouk
  •     Une école primaire mixte à Samacoff en 1874
  •     Une école primaire de garçons à Silistrie en 1897
  •     Une école primaire de garçons (en 1887) puis une école primaire de filles (en 1896) à Sofia
  •     Une école primaire de garçons (en 1880) puis une école primaire de filles (en 1883) à Tatar-Bazardjik
  •     Une école primaire mixte à Varna en 1880
  •     Une école primaire de garçons (en 1872) puis une école primaire de filles (en 1880) à Widdin
  •     Une école primaire mixte à Yamboli en 1881

En 1877, la population israélite à Choumla s’élève à 2 400 âmes.

PERIMETRE ACTUEL DES DONNÉES (Mise à jour le 24/07/2021)

Dans ce 1er dossier relatif à la Bulgarie sous l'empire ottoman, vous trouverez 589 enregistrements et 25 documents numérisés (pdf). Beaucoup de ces documents concernent plusieurs enregistrements (cas de liste de réfugiés dans ce dossier). Ainsi, 550 des 589 enregistrements sont associés à un document pouvant faire plusieurs pages. Ces données portent sur les années 1876 et 1877.

Le dossier des Archives Historiques de l'Alliance d'où sont extraits les enregistrements porte la référence Turquie I C 1 - 7. Vous trouverez les enregistrements spécifiques aux actions menées à Andrinople et Constantinople pour ces réfugiés dans la base Turquie de REGIE

Notons que ce dossier a généralisé l'utilisation de mots-clés (ou hashtag, mot-dièse ou #) améliorant et facilitant les recherches. En effet, les noms des quartiers, des villes, des pays ont pu évoluer au fil des siècles, il a semblé nécessaire de mettre ces mots-clés pour bénéficier pleinement de la puissance du moteur de recherche 'full-text' (plein texte) (cf. mode d'emploi).

Photo : Extrait du Bulletin de l'Alliance Israélite Universelle du 2ème semestre 1877 sur la situation des Juifs en Bulgarie.