Les bases de REGIE

Cimetière de Lixheim (57119)

Lixheim est située sur la route départementale  38 entre Phalsbourg et Fénétrange, à 8 km de Phalsbourg. Seule la communauté de Lixheim l’a utilisé. Auparavant elle inhumait ses morts à Saverne comme les juifs de Mittelbronn et Phalsbourg. Important cimetière en raison de l’importance de cette communauté constituée au 18ème siècle.

Cimetière de Metz-Chambière (57000)

Cimetière de l’île Chambière, avenue de Blida (au-delà de l’ancienne usine d’incinération), à proximité du cimetière communal.
En 1873 un nouveau terrain est acquis par la communauté, à l’emplacement actuel, à proximité du cimetière communal et de la nécropole militaire. Les tombes des anciens cimetières furent exhumées et les restes transférés lors d’une grande cérémonie au mois de novembre 1903
Ce cimetière qui comporte plus de 6.000 tombes est très bien entretenu par le Consistoire de la Moselle.

Cimetière de Metzervisse (57940)

Arrondissement de Thionville-Est, canton de Metzervisse. Ce gros bourg est à 14 km et au sud-est de Thionville, sur la route départementale 918 qui mène à Bouzonville. Géré par le Consistoire, ce serait un des plus anciens cimetières du département. Il est cadastré Section 42 n° 15.
Communautés l’ayant utilisé : Metzervisse, Metzeresche, Kédange-sur-Canner, Buding, Monneren, Luttange, Volstroff, Aboncourt.

Cimetière de Niedervisse (57220)

Arrondissement et canton de Boulay-Moselle. Niedervisse est un petit village rural situé à 6 km et au sud-est de Boulay-Moselle sur un embranchement de la route départementale 25.
Géré par le Consistoire, il daterait de la fin du 18ème siècle.
L’ existence de ce cimetière s’explique par l’importance de la population juive qui formait, en 1880, le tiers de la population totale du village.

Cimetière de Phalsbourg (57370)

Arrondissement de Sarrebourg, canton de Phalsbourg. La ville est située entre Sarrebourg et Saverne sur la route nationale 4.
Ce cimetière a été inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du préfet de région du 27 février 1996. Il en découle, entre autres obligations, que toute création de monument funéraire est soumise au contrôle de l’architecte des Bâtiments de France.
Les premières inscriptions en français sur les stèles sont de 1819.
Il comporte environ 500 tombes. Les communautés de Phalsbourg et Mittelbronn l’ont utilisé.  Auparavant on inhumait à Saverne.

Cimetière de Saint-Avold (57500)

Arrondissement de Forbach, canton de Saint-Avold.
La ville se trouve sur la nationale 4 entre Metz (à 35 km) et Forbach ; sortie Saint-Avold sur l’autoroute  4.
Cette ville possède deux cimetières où sont inhumés des juifs. Un cimetière civil, situé à proximité du centre ville et un cimetière militaire américain dans lequel sont inhumés des combattants israélites de la Seconde Guerre mondiale.

Cimetière de Thionville (57100)

Ce cimetière été créé après la guerre, l’ancien cimetière ayant été détruit par les nazis. Les Communautés de Thionville, Garsch, Hayange, Elverange l’ont utilisé.
Il existait, avant la guerre de 1940-1945, un cimetière juif à Thionville (situé rue du Souvenir Français, devant l’entrée actuelle) qui avait été créé à la  fin du 18ème siècle. En 1941 les Allemands enlevèrent les pierres tombales pour les utiliser comme matériaux de construction. Les tombes furent recouvertes de terre et deux routes goudronnées furent tracées à son emplacement.

Cimetière de Uckange (57270)

Uckange se trouve sur la route départementale 953 qui relie Metz à Thionville et à cinq kilomètres de cette dernière ville. Après l’annexion de 1871 plusieurs juifs d’Uckange optèrent pour la France. Néanmoins en 1876 il restait encore vingt familles, constituées en communauté, qui obtinrent de la mairie la permission d’établir un cimetière contigu au cimetière municipal. La communauté, jusque là utilisait les cimetières de Metz, Hayange ou Ennery.
La première tombe est de 1880. Le cimetière fut également utilisé par les communautés de Uckange, Richemont et Longwy.

Pages