Maroc (AIU)

Le Cercle de Généalogie Juive a entrepris l’indexation des Archives historiques (1860-1940) de l’Alliance Israélite Universelle (A.I.U.) , avec l’accord de cette dernière.
Il y avait, à la veille de la guerre de 1914, 183 écoles réparties dans 90 villes : en Afrique du Nord, dans l’Empire ottoman et les Balkans, au Moyen-Orient ce qui donne une idée de l’importante masse de documents que nous avons devant nous ; il s’agit principalement de lettres et de rapports adressés par les professeurs des écoles au Comité central de l’Alliance à Paris.

PERIMETRE ACTUEL DES DONNÉES

4 880 enregistrements allant de 1863 (Tétouan, ville de la 1ère école donc) à 1916 et 270 documents numérisés (jpg). Beaucoup de ces documents concernent plusieurs enregistrements (cas de liste de cotisation, d'adhérents ou d'élèves...).

Photo n° 1 : photothèque de l'AIU - Rabat début du XXème siècle - classe de l'école de filles
Photo n° 2 : photothèque de l'AIU - Tétouan 1950 - classe du CEP

Vous trouverez dans la photothèque de l'A.I.U. de très nombreuses photos des écoles et des élèves de l'A.I.U.au Maroc.

Juifs marocains enterrés dans les cimetières juifs d'Amazonie

 Il existe en Amazonie 14 cimetières juifs éparpillés dans les états brésiliens de Para, dans le département péruvien de Loreto (Iquitos) et à l’intérieur du pays le long des rivières et des nombreux villages qui s’y trouvent. La plupart des sépultures sont celles de Juifs marocains venus dans ce pays pour l’exploitation de l’hévéa et le commerce de caoutchouc. On trouve néanmoins quelques sépultures de Juifs de l’Empire Ottoman, d’Europe de l’Est et Juifs français.