LES JUIFS A LUNÉVILLE (1939-1945) de Sylvain et Françoise JOB

Sylvain Job (1925-2016), juriste et négociant, lieutenant-colonel de réserve d’artillerie, né et décédé à Lunéville, était issu de familles juives implantées en Lorraine depuis plusieurs siècles. Particulièrement attaché à l’histoire de Lunéville et à celle de la communauté juive qu’il avait présidée de 1968 à 1996, il a été la cheville ouvrière du classement de sa synagogue à l’Inventaire des Monuments historiques de France en 1975 et 1978. Il a pris l’initiative d’étudier la période de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) à Lunéville, sujet incomplètement exploité. Il a consacré plusieurs années de la dernière décennie de sa vie à dresser les listes de ses coreligionnaires lunévillois, d’ancienne ou de récente installation, en s’interrogeant sur leur destin pendant les années d’occupation. Travail d’investigation considérable, mené avec la rigueur qui était la sienne, à la recherche de documentation écrite et orale. Sylvain Job a étendu le domaine de ses travaux aux localités avoisinantes. Ces listes de centaines d’individus ont été complétées par des articles relatifs aux conditions de survie des juifs à Lunéville durant la guerre.

Françoise Job, son épouse, Docteur en Histoire, auteur de plusieurs ouvrages sur les juifs en Lorraine, dont Le camp d’internement d’Écrouves, a revu après son décès l’étude de Sylvain Job. Dans la mesure du possible, elle en a corrigé les inévitables inexactitudes et l’a complétée par des articles supplémentaires.

Sylvain Job considérait son œuvre comme uniquement destinée à son usage personnel ; il était hostile à toute publication. Or, dans le judaïsme, évoquer un disparu, c’est le faire revivre et garder sa mémoire vivante ; un acte de piété. En son âme et conscience, Françoise Job a estimé nécessaire la diffusion d’un travail qui rappelait l’existence de familles entières anéanties dans la Shoah (la catastrophe) et contribuait à éclairer une période de la communauté juive de la ville.

Sylvain et Françoise Job, Les Juifs à Lunéville (1939-1945). Liste nominative, arrestations et déportations, 74 pages. Mise en page informatique par Pascale Weil-Job et Eric Weil.