Contrats de mariage juifs en Moselle avant 1792 (fichier pdf à télécharger)

19.00€

Auteur: 

Jean FLEURY

Recensement à usage généalogique de 2021 contrats de mariage notariés, (3e édition, 1999, 1 vol. 255 p.).. ISBN 2-9510092-5-9


Réédition par le CGJ d’un grand "classique" de la généalogie judéo-lorraine, dont l’auteur est décédé en 1994. Il s’agit d’une table des contrats de mariage juifs déposés chez les notaires royaux de Metz et de la région lorraine et conservés aux Archives de Lorraine, à Metz. A la suite de la création du contrôle des actes à Metz en 1693, mais surtout après la création de «l’insinuation », en décembre 1703, les Juifs de Metz et de la région lorraine avaient adopté l’usage de passer par des notaires royaux pour faire établir leurs contrats de mariage (tenaïm) en français. A partir de 1713, cet usage devint systématique, suite à un arrêt du Parlement de Metz obligeant les rabbins qui recevraient des actes à en déposer copie chez un notaire de la ville.

 Le dépouillement des archives notariales de Metz et des autres localités comprises dans l’actuel département de la Moselle a permis à l’auteur de retrouver 2021 contrats de mariage. Les plus anciens se situent dans les années 1690 (à part un contrat de 1643, enregistré en 1670) mais la plupart concernent la période 1705-1792. Environ 80% des contrats ont été passés à Metz, les autres dans des notariats d’autres localités.

L’ouvrage comprend deux parties, la première par ordre alphabétique du nom de l’époux, la seconde par ordre alphabétique du nom de l’épouse. Figurent les informations d’intérêt généalogique contenues dans ces contrats: noms des époux, noms de leurs parents, lieux de résidence des époux, date du contrat, localité du notariat, cote d’archives permettant d’obtenir le document. D’autres informations (noms des témoins, professions…) peuvent aussi figurer. Un instrument indispensable pour toute recherche généalogique en milieu juif à Metz ou en Moselle avant la création de l’état civil.