Maroc (AIU)

CONTEXTE

Le Cercle de Généalogie Juive a entrepris l’indexation des Archives historiques (1860-1940) de l’Alliance Israélite Universelle (A.I.U.), avec l’accord de cette dernière.

 

Source: 

Alliance Israélite Universelle

Auteur(s): 

Bénévoles du CGJ

Nombre d'enregistrements: 

4880

 

Le Cercle de Généalogie Juive a entrepris l’indexation des Archives historiques (1860-1940) de l’Alliance Israélite Universelle (A.I.U.) , avec l’accord de cette dernière.
Il y avait, à la veille de la guerre de 1914, 183 écoles réparties dans 90 villes : en Afrique du Nord, dans l’Empire ottoman et les Balkans, au Moyen-Orient ce qui donne une idée de l’importante masse de documents que nous avons devant nous ; il s’agit principalement de lettres et de rapports adressés par les professeurs des écoles au Comité central de l’Alliance à Paris.

Nous avons commencé cet important travail en commençant, sauf exception, par les archives antérieures à 1914 ; et, bien entendu, la mise en place sur le site ne peut être que progressive.

Nous allons voir apparaître dans les différentes communautés des listes d’élèves, d’apprentis, mais aussi des listes de notables, des donateurs et de personnes secourues, ce qui sera d’une grande utilité pour les chercheurs.

ÉCOLES DE L'A.I.U. AU MAROC

"La première école de l’Alliance ouvre en effet au Maroc, à Tétouan en 1862.  A la veille de la Première Guerre mondiale, plus de 5 000 enfants sont scolarisés par l’Alliance dans 19 écoles de garçons et 12 écoles de filles, à travers tout le pays.

Les écoles vont aider à l’émancipation des garçons et des filles par l’alphabétisation, par un enseignement trilingue (français, hébreu et arabe – ce dernier, après 1945) et par un apprentissage diversifié (métiers techniques et agricoles).
À la fin des années 1940, l’Alliance crée de nouveaux établissements et continue à fonctionner après l’indépendance du Maroc en 1956 en intégrant l’arabe à ses programmes d’enseignement.
Aujourd’hui (2018), quatre établissements accueillent des élèves – juifs et musulmans – à Casablanca :

  • L’école maternelle Narcisse Leven,
  • L’école primaire Narcisse Leven,  
  • L’école normale hébraïque,
  • L’école Maïmonide."

Extrait du site de l'AIU - Partenariat historique entre l’Alliance israélite universelle et les Archives du Maroc.

PERIMETRE ACTUEL DES DONNÉES

4 880 enregistrements allant de 1863 (Tétouan, ville de la 1ère école donc) à 1916 et 270 documents numérisés (jpg). Beaucoup de ces documents concernent plusieurs enregistrements (cas de liste de cotisation, d'adhérents ou d'élèves...).

Photo n° 1 : photothèque de l'AIU - Rabat début du XXème siècle - classe de l'école de filles
Photo n° 2 : photothèque de l'AIU - Tétouan 1950 - classe du CEP

Vous trouverez dans la photothèque de l'A.I.U. de très nombreuses photos des écoles et des élèves de l'A.I.U.au Maroc.