Revue 129

RÉSUMÉS du N° 129

Pierre-André Meyer
À propos d'un baptême de Juif en Alsace au 18e siècle : Garçon Coblentz et son fils François Joseph, de Metz à Ribeauvillé
Le 7 février 1752, le curé de Ribeauvillé, en Alsace, célébra le mariage de François Joseph Coblentz, jeune Juif baptisé, avec Catherine Müthwillig, fille d'un boulanger de la ville. Descendant de ce couple et ayant découvert ses origines juives à travers cet acte de mariage, Vincent Meyer, jeune Alsacien féru de généalogie, s'adressa à l'auteur, afin d'en savoir davantage sur son ancêtre. Tel fut le point de départ de cette enquête, qui nous a mené sur les traces de Garçon Coblentz, père de François Joseph, issu d'une vieille lignée de rabbins et de responsables de la communauté juive de Metz, initialement connue sous le nom de Zay. Personnage assez lancé dans sa jeunesse, présent à Paris pour ses affaires et bénéficiant de hautes protections, Garçon Coblentz fut mal accepté par la famille dominante de la communauté juive de Ribeauvillé, celle du rabbin Samuel Sanvill Weill, qui ne lui mena pas la vie facile. Sa longue existence fut ponctuée de déconvenues, dont la conversion de son fils unique ne fut pas la moindre. L'échec du père est-il une des clés du baptême du fils ? Tout en s'interrogeant sur les mobiles qui purent pousser un jeune Juif d'Alsace à renier la religion de ses ancêtres, on a cherché à savoir quelle fut sa destinée dans sa communauté d'adoption. C'est donc près d'un siècle d'histoire familiale que cet article fait revivre, à travers plusieurs générations successives de Coblentz, confrontés à la difficile condition des Juifs au siècle des Lumières.

Anne-Marie Fribourg
De Wolfgang Fischer (1835-1920) à la maison Chanel
Cet article retrace l'étonnante histoire des ascendants d'une famille étroitement liée aujourd'hui à la Maison Chanel en nous faisant découvrir la profession d'opticien oculiste itinérant à travers toute la France. On y trouve ensuite, successivement, un chirurgien célèbre, un architecte appartenant au mouvement moderne, une artiste proche des surréalistes, et enfin une arrière-petite-fille avocate internationale pour la maison Chanel.

Eve Line Blum
Henri Waltz, décédé au camp de Drancy en 1944 : à propos de l'état civil des déportés juifs de France
L'article attire l'attention sur le fait que lorsqu'on effectue des recherches généalogiques concernant des personnes internées en France ou déportées pendant la Seconde Guerre mondiale, il ne faut pas prendre pour argent comptant les informations enregistrées à leur entrée dans les camps d'internement français, et il faut essayer d'obtenir, autant que faire se peut, les justificatifs officiels de leur naissance et/ou de leur décès.

Eliane Roos Schuhl
Un seau sur un sceau (celui de Joqev, Jacob l’Alsacien)
A partir de l'image sur une matrice d'un seau accompagné de l'inscription en hébreu de deux prénoms et d'un toponyme, l'on s'efforce de comprendre ce symbole et de retrouver le probable titulaire – parmi des homonymes – et sa famille dans le Sundgau, l'Alsace du sud, grâce aux sources disponibles pour les 18e et 19e siècles.

Colette Clément-Zimmermann
Méthodologie et sources pour la recherche en Europe de l'Est
L'article donne des conseils de méthodologie et fournit des sources pour organiser une recherche généalogique en Europe de l'Est.

 

Lire en ligne et télécharger (réservé aux adhérents abonnés à la revue)

Acheter ce numéro (exemplaire papier)