Archives de la Préfecture de Police Paris-Seine

Lors de sa conférence du 4 mai 2017 au Cercle de Généalogie Juive, Mme Françoise Gicquel, ex- commissaire de police, chargée des archives de la police de la Préfecture de Paris, nous donne des conseils extrêmement intéressants, pour nos recherches généalogiques.

Le livre que mentionne Mme Gicquel : "l'antisémitisme de bureau" de Laurent Joly.

 

 

 

 

 

 

EN PRATIQUE

  • Archives de la Préfecture de police de la Seine -Service de la mémoire et des affaires culturelles SMAC

25-27, rue Baudin 93310 Le Pré Saint-Gervais. M° Hoche (ligne 5) 01 53 71 61 00

  • salle de consultation de 20 places - lundi au vendredi de 9 à 17 heures sans interruption
  • Conseil : arriver vers 9h-9h30 ; les recherches peuvent être longues, tout n’étant pas numérisé.

Les archives (environ 9km) sont stockées sur place. Il n’y a pas de réservation des documents à l’avance.

  • Adresse postale : Archives de la préfecture de police - SMAC - Département Patrimoine - 7 boulevard du Palais - 75004 PARIS

DELAIS LEGAUX

Les archives administratives : consultables après un délai de 25 ans, porté à 50 ans dans de nombreux cas (art. L213-2).

Les archives criminelles judiciaires : délai de 75 ans.

Les archives psychiatriques : 150 ans

ZONE GEOGRAPHIQUE : UNIQUEMENT Paris et la petite couronne (ancien département de la Seine).

PERIODES:

Pas avant 1871 :               la plupart des archives antérieures à 1871 ont été détruites (incendie de la Commune)

                                        SAUF des registres d’écrou des prisons parisiennes de l’ancien régime (série AB)

Peu d’archives avant 1914.

Les Fonds pouvant intéresser spécifiquement les recherches en milieu juif :

série BA (2500 cartons)

rapports de recherche et de renseignements individuels sur les associations, les partis politiques, les personnes, etc.

ex : les révolutionnaires russes,  les Allemands antihitlériens, les républicains espagnols…

série GB  (30 cartons) délai 75 ans

brigades spéciales, créées en juin 1940 sur les « communo-terroristes » chargées de la traque des résistants, des communistes et des Juifs durant l'Occupation. Rapports de filatures, procès-verbaux d'interrogatoires, lettres de délation…

série 1W Fonds du préfet

1920-1930, si communiste, si vient de l’Est,

1920-1970 : dossiers nominatifs

série 77 W (milliers de dossiers)

anciennes archives centrales des Renseignements Généraux (< 2008)

dossiers nominatifs, dont les « personnalités » étrangères (Picasso,  F.Giroud…)

 Quelques questions posées lors de cette conférence :

  • Camp de Drancy

archives comptables jusqu’en juillet 1943 (GB 1-16)

La suite de ces registres est consultable au Centre de documentation juive contemporaine du Memorial.

  • Lettres de dénonciation

Un carton en série BA, mais surtout aux archives nationales.

  • Ancêtre arrivé en France comme étranger

Les archives de la Préfecture de police ne conservent pas de registres d'immatriculation d'étrangers arrivés en France.

A l’exception de certains dossiers de personnalités (fonds Etrangers série IC) et de dossiers conservés à titre d’échantillon aléatoire (série IA, années 1920-1940) les dossiers relatifs au séjour des étrangers ne sont pas conservés.

Seule la date de l’entrée en France peut être retrouvée par l’intermédiaire des fiches d’indexation conservées sous forme de microfiches librement consultables en salle de lecture.

  • Juif Ottomans : y a-t-il un dossier thématique ? non
  • Naturalisation ? non, s’adresser aux Archives nationales.
  • Période de l’Occupation  tous les documents administratifs ou judiciaires sont consultables, fonds RG série 77W
  • Résistance (1940-1944)

     série GB : Fonds des Brigades spéciales des Renseignements généraux, dossiers indexés.

     série CC : les registres du Dépôt sont en cours d’indexation.

  • Association ?

Non, voir la Section des associations de la Préfecture de police 12 quai de Gesvres Paris 4e (9h-13h)

Téléphone : 0 821 36 19 01 (du lundi au vendredi de 14h à 17h).

  • Epuration au moment de la Libération ?

Pour un fonctionnaire de police, rechercher dans la série KB.
Pour des groupes auxiliaires de police, rechercher dans la série JB

  • Rafle du vél d’hiv ? oui, cartons librement consultables
  • Milieux sionistes en 1920 ? non
  • Rafle des notables Paris 1941 ? non, voir au Mémorial
  • Police en Afrique du Nord ? non, voir ANOM à Aix